Commando Spécial n°4

Publié le par Ameleia


Commando n°4



   
   17 heures … fin des cours de Sciences, le week-end… enfin non… pas tout à fait : nous nous apprêtons à monter dans la voiture de Mélany (enfin, celle de sa mère) afin de nous rendre dans cette librairie dont Mlle Rouher nous parle tant.
Arrivées Rue Pascal (« sans « e » à la fin car c’est comme Blaise Pascal » nous dit la libraire avec un air outragé devant cette faute de frappe commise sur le dossier, à ses yeux, si importante)
  
    17h26 tapantes, nous entrons dans « La Librairie ». Celle-ci est accueillante avec ses murs fraîchement
repeints desquels s’échappe une odeur agréable de neuf. Après un rapide coup d’œil, nous n’avons pas repéré « Combat de l’amour et de la faim ». A vrai dire, il y a trop de couvertures rouges ! A la recherche de la libraire, nous la découvrons cachée derrière ses livres. Nous venons à sa rencontre et la saluons.
Nous lui exposons notre projet qui lui semble une bonne idée. Cependant, elle nous reproche de ne pas avoir suffisamment de renseignements notamment sur le programme de la soirée et la date précise de celle-ci.
   
    Nous abordons ensuite la question sur l’organisation de l’espace pour la soirée. Elle nous affirme qu’elle peut accueillir environ 40 personnes

(prenant surtout en compte le fait que le livre ne soit pas encore trop connu ce qu’elle semble nous reprocher). Nous avons l’impression qu’elle ne nous trouve pas assez professionnelles, bien que nous n’ayons que 14 ans ou presque ce qu’elle semble avoir oublié. C’est pourquoi elle nous pose des questions si pointues.
   
    En ce qui concerne la diffusion publicitaire de notre projet, elle nous recommande de préciser sur les prospectus et les affiches que cette
manifestation est à l’initiative d’élèves de 4ème. De plus, elle nous précise qu’un tableau des manifestations, sur lequel figurerait notre idée une fois la date fixée, serait affiché dans la librairie à l’intention des clients.
   
    Pendant qu’elle prend un appel, nous discutons entre nous et nous sommes toutes d’accord : il ne faut pas passer entre les mailles du filet : cette
soirée se fera pour Stéphanie Hochet, pour Melle Rouher et pour notre satisfaction personnelle... Nous n’en avons pas fini ! Nous reviendrons avec des informations plus complètes espérant obtenir plus de motivation de la part de la libraire.
   
    Lorsque cette dernière revient, nous décidons de lui poser les deux questions existentielles : « Connaissez-vous Stéphanie Hochet? Avez-vous le livre
que nous souhaitons promouvoir ? » Malheureusement, nous obtenons une réponse négative. Cependant, elle nous dit que si nous organisons la séance de dédicaces elle commanderait le livre pour permettre aux lecteurs intéressés de découvrir le roman et de participer à la conférence.
   
    Nous remercions la libraire de nous avoir écouté. Et, c’est avec le sourire (bien qu’il nous reste quelques petits détails à régler) que nous prenons
congé.
Malgré l’attitude quelque peu revêche de la libraire, nous pensons avoir accompli une partie de notre mission : la soirée est prévue après mars. La deuxième partie consiste à revenir avec plus d’informations.

Suite du Commando 4 à venir…


Publié dans CANCRERIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Toine 22/03/2009 12:39

je suis en retard mais je souhaite tout de même
feliciter tout les participants à ce commando
(mieux vaut tard que jamais)

jérôme 19/03/2009 17:51

bien sûr....... félicitation a ce qui on réalisé ce commande!!!!!

jérome 18/03/2009 20:07

comme prévu 1 commantaire:......................
je c pas quoi dire de plus...lol

melle R 18/03/2009 20:07


par exemple que ce commando est remarquable;..


Camilla Zaninetti 18/03/2009 20:06

Je ne sais pas quoi dire ...
Le traditionnel "BRAVO" ?
Non !
Alors ...
"J'ATTENDS LA SUITE AVEC IMPATIENCE" !!!

Ameleia 18/03/2009 20:08


et moi donc


Sonia 18/03/2009 15:10

Comme dit : Areuh !! Areuh !!

melle R 18/03/2009 17:25


eh bien ! On reconnait tout de suite ceux qui comprennent et appliquent les consignes.