Comment parler d'art aux enfants de Françoise BARBE-GALL

Publié le par Ameleia



Lettre aux parents qui aimeraient bien que leurs enfants aiment l'art et les musées même si  eux...



    « C'est moche, c'est mal dessiné ! Franchement j'aurais pu faire le même ! Encore un tableau religieux ! Quelle idée de peindre des corbeilles de fruits ! Hihi c'est plein de  femmes à poils ! Comment ça peut valoir aussi cher ?  J'ai envie de faire pipi !  Quand est-ce qu'on rentre ? »
    Voilà donc en substance le brillant raisonnement qu'a produit le cerveau de votre enfant, lorsque investis de votre plus uniforme intention de parents vous avez décidé, par un beau jour de pluie, de les emmener au musée !
     Quel éducatif exploit avez-vous accompli - on n'en doutera jamais, pour leur bien, au risque d'obtenir le contraire de l'effet recherché ! D'ailleurs  êtes-vous bien sûrs vous-mêmes d'avoir été à la hauteur ? Vos émois devant le jaune impressionniste, vos considérations extatiques sur le fade chez Monet, vos syndromes stendhaliens n'étaient-ils pas plutôt des râles d'ennui désoeuvré ?
   
 
  Comment parlez d'art aux enfants est l'antidote doux et sucré à cette contagion qui nous est unanimement familière : la haine des musées.


    C'est un petit livre, loin de ces massues de livres d'art, gros comme des panthéons qu'on lit enfoncé dans un canapé en prenant des airs intelligents quand ils nous brisent les côtes. Celui là peut tenir dans une poche d'adulte et sur un chevet d'enfant, signe indiciel qu'il est adressé aux deux.
       
         A la différence des assommants exposés chronologiques des  Histoires de l'art, l'auteur choisit un petit cénacle de 30 tableaux parmi les plus célèbres. Pour chaque tableau elle propose trois niveaux d'analyse  correspondant aux âges des enfants ( 5/7 ans,  8/10ans et 9/13 ans.)  Ainsi vous pourrez évaluer jusqu'où va la curiosité de votre progéniture, et la vôtre ! 
                                                                                  
                                                                                    La troisième originalité de ce petit ouvrage concerne son approche qui se fait sous la forme des questions. Ce sont en général les plus spontanées, celles qui nous frappent lorsque nous observons un tableau. Par exemple pour La Naissance de Vénus de Boticelli, questions niveau 5-7 ans, pour les papa : « pourquoi Vénus est-elle sur une coquille ? » Sur le même tableau, question niveau 5-7 ans pour les maman : « (Grrrr...) pourquoi n'y a t-il pas d'ombre dans ce tableau ? » Question conciliante pour les enfants 5-7 ans : « mais où sont ses parents ? »
Voici donc un bref échantillon des questions traitées qui vont de l'approche la plus intuitive et descriptive vers les questions les plus techniques et esthétiques.

    De manière la plus agréable qui soit, ce petit livre a le génie d'éclairer des oeuvres certes célèbres mais souvent énigmatiques. Elle apprend aux enfants à décrypter les codes picturaux, des écoles esthétiques des primitifs flamands aux contemporains en passant par les impressionnistes. Après lecture, le bleu Klein n'aura plus de secret pour vous, vous y trouverez même le mystère enfin résolu de la Joconde ! Vos enfants vous cultiveront, vous serez sincèrement ému devant les Ménines et profondément troublé devant Nature morte avec fruits et homard, bref vous aurez enfin des extases au musée !



Françoise Barbe-Gall, Comment parler d'art aux enfants, le premier livre d'art pour enfants... destiné aux adultes. Adam biro, 2005, 15 euros.



Publié dans CANCRERIES

Commenter cet article

Valentin 23/12/2008 13:30

S'il vous plait, retirez l'heure de colle a Jules. Il est tellement triste... Le pauvre...

Melle R. 23/12/2008 14:03


Non, dit la maîtresse cruelle.


Céline 21/10/2008 10:36

Je pense que je vais investir dans ce livre. Je suis animatrice et je pense que cela pourrait enrichir ma démarche de découverte de l'art. Merci.

Ameleia 21/10/2008 13:35


oui ! sans aucun doute ! Je le pratique aussi bien au collège qu'au lycée... et pour le primaire c'est aussi idéal. Croyez mon expérience, les cours d'analyse d'oeuvre d'art passionne les
élèves...
LAncez-vous !


angélina 15/10/2008 13:43

Merci madame pour cet article qui, j'espère, emmènera mes parents dans les musées car franchement, mon dernier souvenir de musée en famille remonte à peu près 8 ans ... J'en profite pour vous demander si on pourrai étudier en classe une œuvre de Dali, parce que, même si j'ai essayé, le coup des pendules qui fondent je n'ai pas très bien compris ... lol ;-)encore merci pour cet article et merci aussi de nous avoir prévenu de sa parution. Comme ça je demanderai à ma mère de l'acheter ! :-)

Melle R. 15/10/2008 16:00


AH eh bien c'est toi qui va les trainer dans les musées à présent ! et pas au pas de charge Madame ! Avec calme et circonspection : c'est toi qui va devoir les convaincre des chefs d'oeuvres
absolus qu'ils ont sous les yeux.
POur Dali, ta demande est tout à fait passionnante. Je ne vois pas trop comment je peux intégrer ça dans le programme de 4ème qui est très axé sur le XIXème siècle. MAis si un jour nous avons un
moment, rappelle-le moi, je me ferai un plaisir ....


Camilla 10/10/2008 17:21

Vous avez sans doute raison, mais le plus dur va être de me faire changer d'avis sur l'art contemporain :Franchement, j'aurais pu faire le même !

melle R. 10/10/2008 18:44


Ah eh bien si je n'étais pas un professeur responsable et raisonnable, je te dirais que je suis bien d'accord avec toi ! Mais disons-nous que nous sommes de viles ingnorantes dont l'inculture
impose que nous suspendions notre jugement.
Pour ma part, il est vrai que je comprends mal l'art contemporain, mais je sais aussi que je le juge moins mal depuis que j'étudie l'art tout court. Curieusement, les impressionnistes par leur
travail de déconstruction du dessin au profit de la couleur et de la perception subjective du monde m'ont aidée à mieux comprendre l'art contemporain.
     A ce propos,à Paris, il y a une exposition croisée de Picasso et les maîtres au Grand Palais ! Un excellent moyen de mieux s'ouvrir et mieux comprendre les filiaitions
entre l'art classique et l'art contemporain.  Je vais à Paris pendant les vacances et bien sûr je me jette sur cette exposition ! Fais-moi penser à en parler en classe.


Camilla 06/10/2008 13:03

Franchement, merci de donner de si mauvaises et atroces idées à nos parents ... grrrr (rire !)
En revanche, vous devinez très bien nos attitudes lors de la visite d'un musée....Mais tout cela va s'arranger grâce aux analyses d'image! Merci pour cet article ...humoristique!

Mlle R. 06/10/2008 15:39


lol. Mais dans peu temps, c'est toi, Camilla qui va les y trainer de force ! Et je serai cachée derrière les paravents pour te faire des clins d'oeil ! C'est dans ce petit livre que j'ai trouvé un
commentaire de "la chambre à coucher" de Van Gogh...  mais nous avons été un peu plus loin en classe que ce qu'il en dit.